Moodle

You are not logged in. (Login)

Skip Main MenuSkip Paiement - Scolarité

Paiement - Scolarité

A l'attention de tous les étudiants
Pour le paiement de vos frais de scolarité, seuls les deux modes de paiement suivants seront désormais acceptés et pris en compte :

Le paiement "en main propre" au siège de l'ESMI à Ouagadougou (Secteur 15)

Le paiement par virement dans l'un des comptes bancaires suivants de l'ESMI (Dans ce cas n'oubliez pas de scanner le reçu et de nous l'envoyer par mail à l'adresse baptistesed@yahoo.fr) :

N° Compte BOA : 01420670008

N° Compte ECOBANK : 0001321729454301
Skip Online Users

Online Users

(last 5 minutes)
None
Skip Calendar

Calendar

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 Today Friday, 30 January 30 31
Skip Recent Activity

Recent Activity

Activity since Wednesday, 28 January 2015, 02:31 AM

Nothing new since your last login

Skip Actualités - Le Monde

Actualités - Le Monde

France 24

CFADESMI
Bienvenue dans la famille des étudiants du CFADESMI de l’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale à Ouagadougou (BURKINA FASO).

Merci d'avoir fait confiance à notre institution! Pour sûr, votre choix sera récompensé.

Course categories

TRONC COMMUN L111
TRONC COMMUN L216
TRONC COMMUN L315
TRONC COMMUN M15
TRONC COMMUN M26
BANQUE-MICROFINANCE

Banque et Microfinance - L15

Banque et Microfinance - L28

Banque et Microfinance - L38

Microfinance - M19

Microfinance - M29
COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Communication d'entreprise L13

Communication d'entreprise L25

Communication d'entreprise L3

Communication d'entreprise M1

Communication d'entreprise M2
FINANCES-COMPTABILITE

Finances et comptabilité -L16

Finances et comptabilité - L25

Sciences et Technique Comptable - L39

Comptabilité - Contrôle et Audit M17

Comptabilité - Contrôle et Audit M212
MANAGEMENT DES PROJETS1

Management des projets L39

Management des projets M111

Management des projets M210
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Gestion des ressources humaines L16

Gestion des ressources humaines L29

Gestion des ressources humaines L39

Gestion des ressources humaines M19

Gestion des ressources humaines M210
MARKETING ET GESTION COMMERCIALE

Marketing et gestion commerciale - L18

Marketing et gestion commerciale - L29

Marketing & Communication - L38

Marketing & communication - M19

Marketing & communication - M211
MINES-CARRIERES

Mines et carrières - L18

Mines et carrières - L27

Mines et carrières - L38
SECRETARIAT DE DIRECTION BUREAUTIQUE

Sécretariat de direction bureautique L18

Sécretariat de direction bureautique L28

Assistant (e) de direction bilingue L318
SYSTEME D’INFORMATION INFORMATISE ET RESEAUX

Système d'information informatisé et réseau L114

Système d'information informatisé et réseau L214

Système d'information informatisé et réseau L312

Système d'information informatisé et réseau M1
TRANSPORT-LOGISTIQUE

Transport et logistique - L18

Transport et logistique - L212

Gestion logistique et transport - L38

Transport et logistique - M17

Transport et logistique - M28
COURS POUR LES AUDITEURS LIBRES10
COURS ARCHIVES6

L127

L217

L329

M138

M225

Drapeau

L' Ecole Supérieure de Microfinance a été créée pour VOUS, TRAVAILLEURS DU SECTEUR PUBLIC, PRIVÉ ET INFORMEL. Visitez-nous et inscrivez-vous! Vous êtes les bienvenus!

Cécile Ki
Promotrice de l'ESMi
Skip LoginSkip Upcoming Events

Upcoming Events

There are no upcoming events
Skip Activities

Activities

Skip Actualités - Autour du Burkina Faso

Actualités - Autour du Burkina Faso

  • Ces derniers temps, l’on ne peut pas reprocher à L’Union africaine de ne pas se secouer un peu, notamment dans les dossiers brûlants de l’heure. Notons d’abord cette volonté de s’occuper du cas Boko Haram, dont la contagion est en train d’être aussi galopante et meurtrière qu’Ebola. L’UA demande aux Nations unies de mettre sur pied une force internationale, et de créer un fonds spécial pour soutenir cet effort de guerre. Avec ce 24e Sommet qui se tient actuellement à Addis-Ababa, la secte islamiste fait donc partie du grand menu destiné aux convives qui visiblement tiennent à croquer de l’extrémisme. Il était vraiment temps que l’UA s’implique dans cette affaire ! Depuis le début de l’année en effet, Abubakar Shekau et sa bande d’illuminés ne font que gagner du terrain, le drapeau noir flottant sur une portion du territoire camerounais et dans une moindre mesure au Niger.


  • Pour commencer, cette inquiétante interrogation : Tabankort est-il devenu ce nouveau chaudron qui menace la voie, déjà tortueuse vers une solution négociée dans cette crise malienne ? Il y a à peine une année, c’était Kidal « la rebelle » qui se posait en véritable casse-tête malien pour les autorités de Bamako. Aujourd’hui, il y a visiblement la question Tabankort. Jusque-là peu connue, cette bourgade, située à 200 kilomètres de Gao, est, depuis quelques jours, au cœur d’une actualité sanglante.En effet, en l’espace de quarante-huit heures, on y a enregistré coup sur coup deux accès de violence meurtrière.


  • Ç’en est fini du 1er tour de la CAN Guinée Equatoriale 2015. Rarement on a autant disputé les matchs de poule avec des scores assez serrés. Les équipes se tenaient tellement au coude à coude qu’à l’issue de la 2e journée de cette phase, aucune équipe n’était qualifiée. Cela augurait un suspense fou lors de la 3e journée. Mais là où il fallait bien retenir son souffle, là où la course à la qualification était la plus incroyable, c’est dans le D, car tout le monde avait le même nombre de points à l’entame des matches de ce mercredi 28 janvier 2015. Du coup nombreux étaient ceux qui pensaient à un tirage au sort pour départager les 4 formations (Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali et Guinée).


  • Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mardi 27 janvier 2015, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 16 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.


  • Les fidèles catholiques du diocèse de Bobo-Dioulasso ont effectué le pèlerinage marial de Dingasso, le dimanche 25 janvier 2015. A l’occasion, l’archevêque Mgr Paul Yemboado Ouédraogo leur a demandé d’être le ferment pour un monde nouveau, de justice et de paix. Le pèlerinage marial de Dingasso est un événement qui regroupe, à chaque édition, les fidèles catholiques du diocèse de Bobo-Dioulasso.


  • Le  rapport annuel 2013 de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat (ASCE) a épinglé des institutions publiques pour gestion irrégulière. Au nombre des malversations, figurent des dépenses effectuées sans pièces justificatives et des détournements de fonds. Santé, Sécurité, Education, Affaires étrangères ou encore mairie de Banfora... autant de ministères et collectivité territoriale dont la gestion a été décriée par le dernier rapport de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat. 476 rapports  des inspections techniques ministérielles sur la gestion des deniers publics  ont révélé des irrégularités.


  • La hiérarchie militaire a rencontré le bataillon Badenya 3, formé pour la mission des Nations unies au Mali, le dimanche 25 janvier 2015 au Camp Baangré de Kamboinsé, à la sortie-Nord de Ouagadougou. Le commandement a encouragé ses hommes et réaffirmé l'engagement du Burkina Faso pour la paix en Afrique.Le Burkina Faso n'est pas en marge dans la dynamique de contribution aux efforts de la communauté internationale pour la préservation de la paix et de la sécurité internationale. 850 éléments dont 14 filles et 3 civils, c'est le nombre de personnes qui composent  le bataillon Badenya 3.