Moodle

Non connecté. (Connexion)

Sauter Menu principalSauter Utilisateurs en ligne

Utilisateurs en ligne

(5 dernières minutes)
Aucun
Sauter Paiement - Scolarité

Paiement - Scolarité

A l'attention de tous les étudiants
Pour le paiement de vos frais de scolarité, seuls les deux modes de paiement suivants seront désormais acceptés et pris en compte :

Le paiement "en main propre" au siège de l'ESMI à Ouagadougou (Secteur 15)

Le paiement par virement dans l'un des comptes bancaires suivants de l'ESMI (Dans ce cas n'oubliez pas de scanner le reçu et de nous l'envoyer par mail à l'adresse baptistesed@yahoo.fr) :

N° Compte BOA : 01420670008

N° Compte ECOBANK : 0001321729454301
Sauter Calendrier

Calendrier

Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 Aujourd'hui vendredi 24 mars 24 25
26 27 28 29 30 31  
Sauter Activité récente

Activité récente

Activités observées

Rien de nouveau depuis votre dernière visite

Sauter Actualités - Le Monde

Actualités - Le Monde

A la une – France 24 - L’Actualité Internationale 24h/24

CFADESMI
Bienvenue dans la famille des étudiants du CFADESMI de l’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale à Ouagadougou (BURKINA FASO).

Merci d'avoir fait confiance à notre institution! Pour sûr, votre choix sera récompensé.

Catégories de cours

TRONC COMMUN L114
TRONC COMMUN L216
TRONC COMMUN L39
TRONC COMMUN M14
TRONC COMMUN M26
BANQUE-MICROFINANCE

Banque et Microfinance - L16

Banque et Microfinance - L26

Banque et Microfinance - L38

Microfinance - M18

Microfinance - M29
COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Communication d'entreprise L14

Communication d'entreprise L25

Communication d'entreprise L3

Communication d'entreprise M1

Communication d'entreprise M2
FINANCES-COMPTABILITE

Finances et comptabilité -L16

Finances et comptabilité - L25

Sciences et Technique Comptable - L39

Comptabilité - Contrôle et Audit M17

Comptabilité - Contrôle et Audit M210
MANAGEMENT DES PROJETS1

Management des projets L38

Management des projets M110

Management des projets M29
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Gestion des ressources humaines L16

Gestion des ressources humaines L27

Gestion des ressources humaines L39

Gestion des ressources humaines M17

Gestion des ressources humaines M29
MARKETING ET GESTION COMMERCIALE

Marketing et gestion commerciale - L17

Marketing et gestion commerciale - L29

Marketing & Communication - L38

Marketing & communication - M19

Marketing & communication - M211
MINES-CARRIERES

Mines et carrières - L18

Mines et carrières - L25

Mines et carrières - L38
SECRETARIAT DE DIRECTION BUREAUTIQUE

Sécretariat de direction bureautique L17

Sécretariat de direction bureautique L23

Assistant (e) de direction bilingue L37
SYSTEME D’INFORMATION INFORMATISE ET RESEAUX

Système d'information informatisé et réseau L15

Système d'information informatisé et réseau L214

Système d'information informatisé et réseau L36

Système d'information informatisé et réseau M1
TRANSPORT-LOGISTIQUE

Transport et logistique - L18

Transport et logistique - L211

Gestion logistique et transport - L39

Transport et logistique - M17

Transport et logistique - M28
COURS POUR LES AUDITEURS LIBRES10
COURS ARCHIVES6

L127

L217

L329

M138

M225

Drapeau

L' Ecole Supérieure de Microfinance a été créée pour VOUS, TRAVAILLEURS DU SECTEUR PUBLIC, PRIVÉ ET INFORMEL. Visitez-nous et inscrivez-vous! Vous êtes les bienvenus!

Cécile Ki
Promotrice de l'ESMi
Sauter ConnexionSauter Événements à venir

Événements à venir

Il n'y a pas d'événement à venir
Sauter Activités

Activités

Sauter Actualités - Autour du Burkina Faso

Actualités - Autour du Burkina Faso

  • Hier 22 mars 2017, le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) entamait son  troisième jour de grève. Guichets fermés, bureaux pratiquement vides, et surtout des responsables reclus qui ne veulent pas s’exprimer, c’est le constat que nous avons fait dans les différents  services  à Ouagadougou.


  • Depuis hier, mercredi 22 mars 2017, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale de France, effectue une visite d’amitié et de travail de 48 heures au Burkina Faso. Après qu’il a été accueilli à sa descente d’avion par le vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Me Bénéwendé S. Sankara, et qu’il a briefé les journalistes sur l’objet de sa visite, des questions lui ont été posées sur les réticences, supposées ou avérées, de la justice française à mettre à disposition des dossiers ayant trait à l’assassinat de Thomas Sankara. Foi de l’hôte de marque de Salifou Diallo, son pays se doit de répondre favorablement à cette demande.


  • Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a échangé avec la chancelière allemande, Angela Merkel,  le mardi 21 mars 2017 à Berlin. La coopération bilatérale et ses perspectives ont meublé les échanges.


  • Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a rencontré les Burkinabè d’Allemagne, le lundi 20 mars 2017, à Berlin. Les échanges ont porté sur la situation nationale, et les préoccupations de la diaspora.


  • Le forum économique de Berlin sur l’Afrique s’est tenu,  le 21 mars 2017, avec comme invité d’honneur, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. Organisé par l’Association  économique  germano-africaine, ce forum a vu la participation d’une soixantaine d’opérateurs économiques burkinabè.


  • Pour enrayer les mouvements d’humeur au sein des services de police ces derniers temps, l’Etat, selon le syndicat national de Police, UNAPOL, doit sortir l’artillerie lourde qu’est le réexamen des montants des rétributions liées aux services effectués par les policiers au profit des particuliers. Si cela n’est pas fait, l’Union Police Nationale prévient qu’elle ne manque pas de plan B pour parvenir à ses fins. En somme, rien de rassurant. C’est la substance du point de presse organisé le 20 mars 2017 au Centre de presse Norbert Zongo.


  • Ils ont raison de ne pas vouloir trop parler. D’abord, et c’est ce qui est évident,  pour des raisons de secret militaire, chose la mieux enseignée dans toutes les armées du monde. Ensuite, parce que le dérapage (verbal) est vite arrivé.