Moodle

You are not logged in. (Login)

Skip Main MenuSkip Paiement - Scolarité

Paiement - Scolarité

A l'attention de tous les étudiants
Pour le paiement de vos frais de scolarité, seuls les deux modes de paiement suivants seront désormais acceptés et pris en compte :

Le paiement "en main propre" au siège de l'ESMI à Ouagadougou (Secteur 15)

Le paiement par virement dans l'un des comptes bancaires suivants de l'ESMI (Dans ce cas n'oubliez pas de scanner le reçu et de nous l'envoyer par mail à l'adresse baptistesed@yahoo.fr) :

N° Compte BOA : 01420670008

N° Compte ECOBANK : 0001321729454301
Skip Online Users

Online Users

(last 5 minutes)
None
Skip Calendar

Calendar

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
Today Sunday, 23 November 23 24 25 26 27 28 29
30       
Skip Recent Activity

Recent Activity

Activity since Friday, 21 November 2014, 04:20 AM

Nothing new since your last login

Skip Actualités - Le Monde

Actualités - Le Monde

France 24

CFADESMI
Bienvenue dans la famille des étudiants du CFADESMI de l’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale à Ouagadougou (BURKINA FASO).

Merci d'avoir fait confiance à notre institution! Pour sûr, votre choix sera récompensé.

Course categories

TRONC COMMUN L112
TRONC COMMUN L214
TRONC COMMUN L315
TRONC COMMUN M15
TRONC COMMUN M26
BANQUE-MICROFINANCE

Banque et Microfinance - L15

Banque et Microfinance - L28

Banque et Microfinance - L38

Microfinance - M19

Microfinance - M29
COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Communication d'entreprise L13

Communication d'entreprise L25

Communication d'entreprise L3

Communication d'entreprise M1

Communication d'entreprise M2
FINANCES-COMPTABILITE

Finances et comptabilité -L16

Finances et comptabilité - L26

Sciences et Technique Comptable - L39

Comptabilité - Contrôle et Audit M17

Comptabilité - Contrôle et Audit M214
MANAGEMENT DES PROJETS1

Management des projets L39

Management des projets M111

Management des projets M211
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Gestion des ressources humaines L16

Gestion des ressources humaines L29

Gestion des ressources humaines L39

Gestion des ressources humaines M111

Gestion des ressources humaines M212
MARKETING ET GESTION COMMERCIALE

Marketing et gestion commerciale - L19

Marketing et gestion commerciale - L29

Marketing & Communication - L38

Marketing & communication - M19

Marketing & communication - M211
MINES-CARRIERES

Mines et carrières - L18

Mines et carrières - L27

Mines et carrières - L38
SECRETARIAT DE DIRECTION BUREAUTIQUE

Sécretariat de direction bureautique L18

Sécretariat de direction bureautique L28

Assistant (e) de direction bilingue L318
SYSTEME D’INFORMATION INFORMATISE ET RESEAUX

Système d'information informatisé et réseau L114

Système d'information informatisé et réseau L214

Système d'information informatisé et réseau L312

Système d'information informatisé et réseau M1
TRANSPORT-LOGISTIQUE

Transport et logistique - L18

Transport et logistique - L213

Gestion logistique et transport - L38

Transport et logistique - M17

Transport et logistique - M28
COURS POUR LES AUDITEURS LIBRES10
COURS ARCHIVES6

L127

L217

L329

M138

M225

Drapeau

L' Ecole Supérieure de Microfinance a été créée pour VOUS, TRAVAILLEURS DU SECTEUR PUBLIC, PRIVÉ ET INFORMEL. Visitez-nous et inscrivez-vous! Vous êtes les bienvenus!

Cécile Ki
Promotrice de l'ESMi
Skip LoginSkip Upcoming Events

Upcoming Events

There are no upcoming events
Skip Activities

Activities

Skip Actualités - Autour du Burkina Faso

Actualités - Autour du Burkina Faso

  • Michel Kafando a été officiellement investi vendredi président intérimaire du Burkina Faso, trois semaines après la chute de Blaise Compaoré dont il a conspué le régime marqué par "l'injustice" et la "gabegie", promettant de "régler bientôt" des "comptes". Michel Kafando, vêtu d'un costume noir et le visage souvent fermé, a reçu le pouvoir des mains du lieutenant-colonel Isaac Zida, l'homme fort du pays depuis la chute de Compaoré, qui restera Premier ministre. M. Zida, treillis et béret rouge, a transmis le drapeau burkinabè à M. Kafando, qui l'a ensuite brièvement agité en direction de la foule réunie au Palais des sports de Ouagadougou, tendu aux couleurs verte, jaune et rouge du pays.


  • Sans surprise, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida a été nommé Premier ministre de transition au Burkina Faso par le Président Michel Kafando. Alors que beaucoup pensaient qu’il aurait été plus sage pour lui de négocier le statut d’ancien chef de l’Etat ou de se tailler le poste de ministre de la Défense qui lui siérait comme un gant, Zida a simplement choisi le plus difficile, en acceptant de coordonner l’action gouvernementale pendant les douze prochains mois qui doivent conduire les Burkinabè vers des élections libres, transparentes et équitables en 2015, avec tous les risques que cela comporte.


  • Le lundi 17 novembre dernier, au soir, plus de 600 membres de la société civile ont pris d’assaut le Centre national de presse Norbert-Zongo. Et ils en sont venus aux mains, cassant chaises et tables. Quel spectacle dommageable pour un espace qui leur a été gracieusement offert ! Deux jours plus tard, soit le 20 novembre, les voilà encore de retour. Cette fois, moins nombreux il est vrai. Mais une bonne centaine quand même. Les gestionnaires du Centre ont été réticents à les accueillir. Les demandeurs ont dû ferrailler pour obtenir juste le minimum de commodités afin de poursuivre les travaux. De l’électricité dans l’air, il y en avait toujours. Foire d’empoigne en perspective.


  • Directeur de publication de l’hebdomadaire Bendré, notre confrère Sheriff Sy était l’un des candidats proposés par la société civile et la classe politique pour diriger la transition dans notre pays. Sa candidature, l’actuel président du Faso, Michel Kafando, le lieutenant-colonel Zida à la Primature, la gestion de la transition… voilà des sujets sur lesquels nous nous sommes entretenus avec l’homme. Selon lui, les autorités de la transition doivent s’atteler au plus vite à «déstructurer» le régime déchu.


  • Depuis le 19 novembre 2014, l’ancien chef de l’Etat, le Lt-colonel Isaac Zida, qui a tenu les rênes du pouvoir durant deux semaines, a été nommé Premier ministre du gouvernement de transition en gestation par le nouveau président du Faso, Michel Kafando, à qui il avait passé la main 24 heures plus tôt. Pour certains responsables politiques et des OSC, avec cette nouvelle donne, la transition n’a de civil que le nom. Ce serait plutôt une transition militaire déguisée. Pour eux, les soldats ont   utilisé des tenues de camouflage civiles et veulent troquer le treillis contre des costumes trois pièces. Regards croisés sur la nomination d’un Lt-colonel à la tête d’un gouvernement de transition civile.


  • Le nouveau Premier ministre du Burkina Faso vient d’être nommé en la personne du Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida. Cette nomination n’est pas vraiment une surprise pour les observateurs de la scène politique du pays des Hommes intègres, tant la rumeur se faisait de plus en plus persistante sur le sujet. On aurait bien aimé que ce soit une personnalité civile qui occupe ce poste. Et Joséphine Ouédraogo qui aura échoué de peu à occuper le poste de président de la transition, aurait bien pu être nommée à ce poste, si tant il est vrai qu’elle est, après Michel Kafando, la personne qui incarnait le plus le consensus tant chanté.


  • Depuis le 18 novembre 2014, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida  a prononcé la dissolution des Conseils régionaux et municipaux sur l’ensemble du territoire du Burkina. En termes clairs, cela veut dire simplement qu’à compter de cette date, tous les présidents de conseils régionaux ainsi que les différents maires de commune et leurs  conseillers sont relevés de leurs fonctions. Désormais donc, la conduite des affaires régionales et communales est confiée à des délégations spéciales, en attendant la mise en place de nouvelles autorités.